Le livre numérique, c’est quoi? (le débat)

La question est ouverte sur le site de Comprendre le Livre Numérique (par ailleurs  EXCELLENT site d’informations sur tout ce qui touche à l’e-édition ) afin de définir le pourquoi et le comment d’un format qui, aux yeux de bien des lecteurs et éditeurs, reste encore un mystère. Faut-il toujours appeler « livre » un livre numérique enrichi et multimédia, permettant de sauter d’une page à l’autre, de chercher des contenus supplémentaires sur le web, de regarder un chapitre tourné en vidéo, etc? Là est la question.

Pour notre part, chez Walrus, nous pensons qu’un livre est avant tout ce que son auteur veut bien partager avec son lecteur. Un livre, c’est la somme des imaginations enfermées dans un contenant, une part de cerveau distribuée à tous ceux qui veulent l’accueillir. Une petite boîte à rêves, quelquefois incohérente, comme les rêves, mais riche, très riche. Et peu importe la forme que cette petite boîte adopte, des feuilles de papier reliées ou un fichier informatique… Les grands gagnants dans l’affaire seront les auteurs, et surtout les histoires.

Vous pouvez bien entendu participer au débat! Cela se passe ICI. N’hésitez pas à faire un tour sur le site, vraiment très riche en enseignements et dont l’équipe semble se mobiliser pour faire bouger les choses.

Et impossible de conclure le post sans invoquer Shakespeare (d’ailleurs, comment terminer autrement que par une citation de Shakespeare, dans la vie?) et son fameux vers tiré non pas du nez, mais de Roméo et Juliette:

Juliette: What’s in a name? That which we call a rose would smell as sweet if it had any other name. / Qu’y a-t-il dans un nom? Ce que nous appelons une rose embaumerait autant sous un autre nom.

Fort, le William. Maintenant, imaginez-le avec un iPad.

Commentaires

comments

Laissez un commentaire