LA CHAIR D’ACHALA REVIENT!

La bande-dessinée est de retour chez Walrus avec le tome 2 de La Chair d’Achala, que certains d’entre vous avaient pu en effet découvrir et apprécier l’année dernière, en juin 2011 (ça ne nous rajeunit pas!)

Vous vous souvenez d’Achala, ce squelette amusant et tragique, vestige d’une jeune femme indienne qui sous le poids d’une malédiction, se trouve à errer d’époque en époque à la recherche du nirvana… et finit par devenir mannequin pour une célèbre créatrice de mode? L’univers de Charlie Bossu, auteur talentueux au dessin tout en contraste, est de ceux qui ne s’oublient pas.

Et bien Achala est de retour pour la suite de ses aventures, à mi-chemin entre surréalisme et légendes indiennes. Et elle n’a pas fini de vous surprendre!

La publication de La Chair d’Achala était une première pour nous, et pour beaucoup d’autres aussi, puisqu’il s’agissait de la première fois qu’une bande-dessinée était publiée au format EPUB. Depuis, fort heureusement, les choses ont évoluées et une large partie du catalogue des éditeurs « traditionnels » est désormais disponible à l’achat chez vos libraires numériques préférés…

Mais… (car oui, il y a toujours un mais)

Le problème de la BD numérique, c’est qu’elle est presque toujours au format Fixed-Layout. Kezako? Et bien le Fixed-Layout est un format de fichier qui permet une mise en page figée, page à page, idéale pour les livres illustrées… mais malheureusement incompatible avec beaucoup de nos e-readers traditionnels.  La Chair d’Achala tome 1 était entièrement compatible avec tous les readers du marché, mais ne bénéficiait pas encore de la technologie Fixed-Layout, à l’époque totalement expérimentale (oui, oui, il y a un an seulement, c’est dingue).

C’est pourquoi nous avons décidé de plusieurs choses.

D’une part nous avons, en plus de la version « traditionnelle », créé une nouvelle version Fixed-Layout du tome 1. Elle vient en complément de la version classique, lisible elle sur tout support. En l’achetant chez Immatériel, seul revendeur à proposer ce système, vous pourrez bénéficier d’un pack comprenant les deux versions pour le même prix.

Nous donnons bien tendu le même traitement au tome 2, qui bénéficie d’une mise en page Fixed-Layout ET d’une mise en page classique. Ainsi, vous obtiendrez le Fixed-Layout si vous achetez sur Apple Store, la version classique si vous l’achtez sur Amazon, mais vous obtiendrez Fixed-Layout+classique+Kindle si vous l’achetez sur Immatériel. Quel que soit votre choix, vous pourrez lire le livre sans souci, sur votre liseuse, votre tablette ou votre écran d’ordinateur avec Adobe Digital Edition.

Et comme une surprise n’arrive jamais seule, le Morse a décidé, en accord avec l’auteur Charlie Bossu, de baisser le prix du tome 1! Dorénavant, la Chair d’Achala tome 1 sera disponible partout au prix découverte de 0,99€. C’est pas beau, ça?

Quant au tome 2, à la nouveauté, il ne vous en coûtera que 2,49€. Autant dire que c’est donné.

Le pitch:

Comment atteindre le nirvana quand les dieux se payent votre tête? Qu’est-ce qui peut pousser un squelette à vouloir défiler pour une petite maison de haute-couture? Que faut-il savoir pour qu’un mariage fonctionne? La Chair d’Achala emmène celles et ceux qui acceptent de prendre le squelette dans leurs bras sur une piste d’énigmes cousue de lambeaux d’âmes et de tête coupées. Dans quel placard le destin tragique d’Achala a-t-il bien pu cacher la beauté de sa chair disparue? C’est ce que vous découvrirez (peut-être) en parcourant ces pages.

Découvrez les nouvelles péripéties d’Achala à travers les époques, rencontrez des personnages rocambolesques et appréciez l’humour de dieux hindous passablement facétieux.

La Chair d’Achala tome 2 est disponible chez tous les bons libraires numériques au prix de 2,49€.

Immatériel / Apple iBookstore / Amazon Kindle / Kobo / etc

***

De même, le tome 1 est toujours disponible chez les revendeurs suivants au prix découverte de 0,99€:

Immatériel / Apple iBookstore / Amazon Kindle / Kobo / etc

***

Bonnes lectures, et may the Morse be with you!

Commentaires

comments

5 commentaires

  1. Visiteur sur 20 septembre 2012 à 8 h 56 min

    Une mise à jour récente de mon Kindle m’a annoncé la possibilité de lire des bandes-dessinées dans un format adapté « case par case ». Si j’achète cette BD, est-elle compatible à cette lecture optimisée ?

    • Walrus Ebooks sur 20 septembre 2012 à 9 h 04 min

      Non, cette fonctionnalité n’a pas encore eu l’occasion d’être testée, re-testée, crash-testée et implémentée. Nous préférons, en tout cas pour les liseuses e-ink, assurer une compatibilité maximale à tous. Mais l’histoire reste la même et vous la lirez tout de même « case par case » si j’ose dire. 😉 

    • Roxane Lecomte sur 20 septembre 2012 à 9 h 46 min

      Alors pour expliquer la situation quant à la lecture case par case sur Kindle, c’est un boulot énorme qui se compte en semaines vu qu’il faut faire ce « case par case » à la main (si mes souvenirs sont bons, j’avais fait des premiers tests il y a 6 mois), rien n’étant malheureusement automatisé.

      Bref, il faut donc redécouper absolument toutes les images, refaire la maquette page par page et ajouter du JavaScript Object Notation (JSON) pour chaque image. Ça demande donc du temps, temps dont beaucoup d’éditeurs ne disposent pas, et un coût supplémentaire non négligeable.

      En théorie, la feature est bonne. En pratique, peu d’éditeurs le feront. Je ne connais pas l’opinion de Julien sur le sujet mais chez Amazon, c’est quand même beaucoup le bordel niveau technique, avec un format “legacy” (l’ancien format mobi) à prendre en compte pour chaque livre (donc double de travail à chaque fois), toutes les features fixed layout à faire à la main, etc.

  2. Jiminy Panoz sur 20 septembre 2012 à 9 h 56 min

    Alors pour expliquer la situation quant à la lecture case par case sur Kindle, c’est un boulot énorme qui se compte en semaines vu qu’il faut faire ce « case par case » à la main (si mes souvenirs sont bons, j’avais fait des premiers tests il y a 6 mois), rien n’étant malheureusement automatisé.

    Bref, il faut donc redécouper absolument toutes les images, refaire la maquette page par page et ajouter du JavaScript Object Notation (JSON) pour chaque image. Ça demande donc du temps, temps dont beaucoup d’éditeurs ne disposent pas, et un coût supplémentaire non négligeable.

    En théorie, la feature est bonne. En pratique, peu d’éditeurs le feront. Je ne connais pas l’opinion de Julien sur le sujet mais chez Amazon, c’est quand même beaucoup le bordel niveau technique, avec un format “legacy” (l’ancien format mobi) à prendre en compte pour chaque livre (donc double de travail à chaque fois), toutes les features fixed layout à faire à la main, etc.

    • Lemorse sur 20 septembre 2012 à 10 h 02 min

      Le fixed-layout et toutes les autres features Amazon sont bonnes mais… en pratique, rien n’est automatisé, et tout diffère du epub. Et ce sont des ajustements qu’il est parfois difficile d’entreprendre, effectivement. SI seulement Amazon daignait suivre les specs de l’IDPF et choisissait, comme Apple, le format EPUB compatible, alors on arriverait à proposer des livres hautement enrichis sur Kindle aussi. 

Laissez un commentaire